Jean Dubé - pianiste international
Jean Sibélius, interprète: Jean Dubé
Valse triste
Flash Player doit être installé pour visualiser ce fichier.
Recommandations
 
Jean Dubé. C’était un enfant qui faisait spontanément de la musique tout comme Hamilton faisait spontanément des mathématiques ou Leibniz de la philosophie. Il y a une grande différence entre ce genre de génie que l’on ne rencontre qu’une fois dans sa carrière et les élèves très doués, très brillants, qui sont beaucoup plus nombreux. André Peyregne, Directeur du Conservatoire  de Nice, Le Monde de la Musique, 1995
 
Jean Dubé est un musicien unique capable d'interpréter pratiquement tout avec une compréhension absolue, sans parler de sa technique pianistique phénoménale"Normunds Šnē, chef d'orchestre, directeur de l'Orchestre National de Riga, Lettonie, 2003
 
Depuis le premier tour du Concours Liszt d’Utrecht, il m’est apparu très clairement que Jean Dubé était un musicien très spécial : il fait preuve d’un grand respect pour le style des pièces qu’il interprète, possède un son excellent et maîtrise le piano sans aucun effort. Aussi ai-je été ravi de constater que les autres membres du jury étaient du même avis que moi. L’art de M. Dubé est tout à fait exceptionnel et mérite d’être hautement recommandé.Leslie Howard, pianiste, membre du jury du Concours Liszt d’Utrecht, avril 2004
 
La Rhapsodie hongroise n°2 est l’oeuvre  la plus connue de Liszt’. Vers la fin de la partie rapide, Liszt note  :  “cadenza ad libitum”, et de nombreux pianistes, dont Eugene d’Albert et Sergei Rachmaninov. ont ajouté, à cet endroit, leurs propres compositions improvisées. Avec une totale absence de trac, et  une  bonne dose d’audace et d’énergie, Jean Dubé s’attaque à l’épreuve et suit leur exemple avec une cadence de son cru à faire dresser les cheveux sur la tête ! Leslie Howard, London, 2003
 
Jean Dubé est non seulement un très brillant pianiste, mais aussi un musicien profond et original. Il peut être considéré comme un des grands espoirs pianistiques d’aujourd’hui. Jean Guillou, Paris, 2001
 
Lorsque j’ai entendu Jean Dubé la première fois, il était âgé de douze ans. J’ai vu pour lui un grand avenir. Son curriculum vitae prouve que je ne  m’étais pas trompée. Il a déjà commencé une très grande carrière.Jacqueline Robin,  Professeur honoraire du CNSMDP, 5 Grands prix du disque, Paris, 2001
 
Jean Dubé est sans aucun doute l’un des plus talentueux pianistes de sa génération. Il possède une époustouflante technique qui lui permet d’interpréter les œuvres les plus difficiles du répertoire avec une aisance enviable. Il est aussi capable de produire un son énorme que de jouer avec une extrême délicatesse. C’est un musicien inné et il se produit en public avec énergie, passion et enthousiasme. Je prédis à Jean Dubé un avenir important dans la profession musicale.John O’Conor, Directeur de l’Académie Royale Irlandaise de Musique, Directeur Artistique du Concours International de Piano AXA de Dublin, 2001
 
Fantastique prestation de Jean Dubé. Nous avons hâte de réécouter bientôt son jeu fabuleux. Je suis fermement convaincue que lorsque nous le reverrons, il sera un merveilleux pianiste qui nous fascinera par son style encore plus raffiné.Ayako Murano, Productrice de NHK (Nippon Hyoso Kyokai,  Chaîne nationale de télévision japonaise). Tokyo, 1995
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Assistant de création de site fourni par  Vistaprint