Jean Dubé - Biographie
Jean Dubé - pianiste international
Liszt, d'après J.S. Bach, interprète J. Dubé
Prélude et fugue en la mineur
Flash Player doit être installé pour visualiser ce fichier.
Liszt, Bénédiction de Dieu dans la solitude

Curriculum

                                                     Photo : © Allard Willemse


Jean Dubé, 36 ans, internationalement reconnu comme l’un des plus importants jeunes pianistes de notre époque,  «peut tout jouer avec une absolue compréhension, sans parler de sa technique pianistique phénoménale » (Normunds  Šnē, chef d'orchestre, directeur de l'Orchestre National de Riga, Lettonie). 

Il est apprécié pour sa fougue, son enthousiasme et son impact sur le public (Le Figaro).Son « bon goût irréprochable » lui fait « éviter tout excès » (Diapason). 

On dit de lui, dans  , qu’il « fait spontanément de la musique tout comme Hamilton faisait spontanément des mathématiques ou Leibniz de la philosophie. Il y a une grande différence entre ce genre de génie que l’on ne rencontre qu’une fois dans sa carrière et les musiciens très doués, très brillants, qui sont beaucoup plus nombreux » (Le Monde de la Musique) 

Ce «magicien » «élégant et raffiné», fougueux, « aux capacités hors du commun pour lequel rien n’est impossible » (Muzsika 1998)  exerce une « attraction magnétique sur l’auditoire » qu’il a le don d’enthousiasmer et  d’émouvoir profondément, "comme le font seulement les plus grands solistes"  (El Norte, Monterrey, Mexique, 2004).

Les débuts  

Initié par sa grand-mère maternelle, Francesca Ingoglia-Meli, il joue en public depuis l’âge de 4 ans. 

A cinq ans, il reçoit sa première bourse du vice-consulat italien d’Edmonton, Canada, lors de son concert au Gala de l’ « Italian Women Society » et passe à la télévision canadienne dans une émission qui lui est entièrement consacrée. 

 A  9 ans, il gagne un  piano Steinway (Premier Prix Unanimité au Concours national « Jeunes Prodiges Mozart à Paris ») et joue la même année en direct sur France-Musiques avec l’Orchestre Philharmonique de Radio France.

 A 10 ans, il est le plus jeune soliste de France et le plus jeune Premier Prix de l’histoire du Conservatoire de Nice.

La formation  

Premier Prix du Conservatoire National Supérieur de Paris à 14 ans chez Jacques Rouvier, il étudie aussi depuis 1994 avec Jacqueline Robin et en 2001 avec John O’Conor. 

1er Prix Francis Poulenc (Brive), 1er Prix de Bucarest, Grand Prix Messiaen, Bourse Y. Lefébure- Piano-XXème Siècle d’Orléans, Premier Grand Prix à l’Unanimité et Prix du Public du Concours International Franz Liszt d’Utrecht 2002, il a en outre remporté, en octobre 2009, le Concours Européen de piano Ouistreham Riva ainsi que le prix spécial "Chopin à Nohant". 

Invité comme Membre du jury de concours internationaux ("Città di Pinerolo 2004"  [Italie], Francis Poulenc 2008 [Brive-la-Gaillarde, France], "Chang Chun International Piano Festival 2009" [Chine]), il donne aussi des master-classes (Allemagne, Finlande, Hongrie, Ecuador, Ethiopie, Afrique du Sud, Chine, Taïwan, Colombie, Mexique).

Les concerts  

Il joue sur tous les continents à la radio et la télévision ainsi que dans la plupart des plus grands festivals internationaux (Busoni, Kuhmo, Husum, St Petersbourg, Kiev Musicfest, Chicago Myra Hess Series…) en récital et avec de très nombreux grands orchestres (Netherland Philarmonisch Orkest, Netherlands Radio Symphonie Orkest, London Philarmonia, Orchestre National de Belgique, Johannesburg Philharmonic Orchestra, Rundfunkorkester, Orchestre Philharmonique de St Petersbourg, Orchestre Philharmonique de Radio France, Prague Chamber Orchestra…) dirigés par de célèbres chefs (Hans Graf, John Storgård, Paul Daniel, etc…) 

Il se plait particulièrement à associer d’autres formes d’expression artistique (film, peinture, poésie, théâtre)  à la musique. Ses récitals à thème (Les Cloches, L’amour, La Danse, Les oisaux, Nocturnes, Musique finlandaise…), ses concerts-conférences en collaboration avec le musicologue Pierre-Emmanuel Prouvost-d’Agostino (Toccatas, Grieg,  Compositrices, …) et ses spectacles poésie-musique ( Eaux, brumes et jardins, Oiseau-zémi, Poésie caribéenne -avec la récitante Antoinette Jean, Autour de George Sand, Le voyage en Russie, avec la comédienne Anne Lefol, ) ou donnés en visio-acoustique (Jean Cras) sont très appréciés par le public. Il affectionne aussi les concerts piano-chant autours de musiques d'opéra ou d'airs traditionnels finlandais ou de "romances de la Russie éternelle", titre du concert qu'il donnera à plusieurs reprises en 2018 avec la Princesse Sophie Galitzine, soprano, à Paris ainsi qu'à la Maison de la noblesse d'Helsinki.

Son interprétation de la Turangalîlâ-Symphonie de Messiaen à Riga en novembre 2000 lui a valu la distinction de « Meilleur spectacle de l’Année » et celle de la 2ème Rhapsodie hongroise de Liszt (pour  laquelle il a lui-même composé la  cadence)  a obtenu à Radio Chicago en 2002, lors du Festival Dame Myra Hess Series, la plus rapide rediffusion de l’histoire de ce poste de radio.

Il participe activement aux commémorationsde Messiaen, comme en l'année Messiaen 2008 à Paris: outre son concert à la Cité de la Musique en février de cette année, au piano solo et avec le Quatuor Petersen , il interprète les  "7 haïkaï" avec l'Orchestre National d'Ile-de-France à la Maison des Arts de Créteil trois mois plus tard, puis l'intégrale des "Vingt Regards sur l'Enfant Jésus" le 23 octobre , au Collège des Bernardins, et le 7 décembre de cette même année à l'auditorium du Musée d'Orsay.

Il rend régulièrement hommage à plusieurs compositeurs comme 

  • Chopin, à la bibliothèque polonaise de Paris 
  • Gershwin à la Cité de la Musique de la capitale française, 
  • Poulenc, lors des concours Internationaux de Brive-La-Gaillarde
  • les compositeurs pour main gauche seule, commémorés au Japon en 2016  
  • Liszt : en 2009, par exemple, il donne plusieurs récitals Liszt et le 28 octobre de la même année, il représente à Utrecht le compositeur hongrois en interprétant le même programme de récital que ce dernier avait joué dans cette ville en 1854.
  • Massenet
  • les compositrices
  • les compositeurs américains "indianistes" inspirés par les airs traditionnels amérindiens
  • le compositeur breton Jean Cras - sur l'invitation du Ministère de la Marine en 2004, dans le spectacle en visio-acoustique produit et réalisé par Laurent Minier "Jean Cras: le Pacha, son piano et la Mer".


En 2016, le Festival Paderewski de Raleigh aux USA l'invite à jouer les mêmes morceaux que le célèbre virtuose polonais avait interprétés lors de son récital en 1917.


La musique nordique est aussi l'un de ses thèmes de prédilection, en particulier celle des compositeurs finlandais Melartin, Hannikainen, Komulainen, Sibelius - dont le fameux présentateur de radio finlandais Erkki Toivanen disait qu'il jouait "glorieusement" la musique. 

Il a été récemment invité, par l'association Ciné Croisette, à interpréter les musiques de film des anciens festivals de Cannes, dans des versions pour piano seul - presque toutes transcrites par lui-même - dans des récitals de 2016 et 2017 à l'hôtel Majestic de la Croisette à Cannes. 

Il a aussi été plusieurs fois invité  à interpréter les musiques de films d'animation comme Tom et Jerry.
dans des spectacles pour enfants aux Pays-Bas. 

Les enregistrements  

Sa discographie, acclamée par la critique internationale , comprend déjà une trentaine d’enregistrements dont une vingtaine de disques compacts,  12 concertos ( 8 sur DVD pour la télévision française [TF1, Fr3, câble] et 4 pour plusieurs stations de radio européennes et latino-américaine). Il enregistre actuellement l'intégrale de l'oeuvre pour piano de Franz Liszt chez CEA Musika

Radio et télévision  

Régulièrement invité par la radio et la télévision françaises, il a déjà joué - sur Tf1 et Fr3, et le câble-  les concerti de Beethoven (n°5), Rachmaninov (n°3, Rhapsodie sur un thème de Paganini), Saint-Saëns (n°4), le Concerto en sol de Ravel et le concerto de Grieg qu’on a pu d’ailleurs le voir interpréter très souvent, parfois même plusieurs fois par jour, en 2005, sur la chaîne câblée « Musique classique ». En septembre 2008, il enregistre en «  live » pour Tf1 et Fr3, un concerto de Bach et le concerto pour la main gauche de Ravel. 

Il participe en 2009 au film documentaire d'Ophra Yerushalmi "Liszt's Dance with the Devil" projeté actuellement à New York.


Contact 




Liens :
 
Adresse :
30, rue du Moulin Joly
75011 Paris


Assistant de création de site fourni par  Vistaprint
Conditions générales de MapQuest Les plans/directions ne sont qu'à titre informatif. L'utilisateur assume tous les risques d'utilisation. MapQuest, Vistaprint, et leurs fournisseurs ne procurent aucune attestation ni garantie sur le contenu, l'état et la condition des routes ou sur la vitesse.